Festival des Utopies Réelles

Vendredi 23 et Samedi 24 novembre

L’Eveil de la permaculture
France – 1h20 – Documentaire d’Adrien Bellay.
La permaculture laisse entrevoir une lueur d’espoir avec ses solutions écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Accessible à tous, elle peut être mise en oeuvre partout… Aujourd’hui, des hommes et des femmes se rencontrent et expérimentent cette alternative crédible. La transition “permacole” est en marche !
La permaculture est une forme d’écologie appliquée, un rapport au monde, une ­façon de prendre soin des hommes et de la terre. Elle s’enseigne à travers des chantiers participatifs. Ce documentaire, joyeux et didactique, permet de s’y initier. (Télérama)
Il manque un contrepoint un peu critique pour convaincre pleinement. (Studio Ciné Live)

Anaïs s’en va-t-en guerre
France – 45mn – Documentaire de Marion Gervais
Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales. Seule contre tous (ou presque). Peu lui importe. Sous l’œil bienveillant du célèbre chef cuisinier Olivier Roellinger, Anaïs avance. Elle sait qu’elle gagnera…

Food Coop
Etats-Unis – 1h35 – Documentaire de Tom Boothe.
En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers.
Euphorisant du premier au dernier plan, ce documentaire explore les aspects pratiques et éthiques de ces co­opératives. (Télérama)
Le film se présente comme une déambulation curieuse et bienveillante à travers les méandres de ce magasin unique en son genre, sans PDG, sans actionnaires. (aVoir-aLire.com)
Le film de Tom Boothe n’élude pas écueils et imperfections du modèle développé. Cette franchise participe à la compréhension des ressorts et motivations de la coopérative et de ses participants à hauteur. Les dernières séquences insistent sur l’ingratitude des tâches indispensables. (L’Humanité)

Grande-Synthe
France – 1h30 – Documentaire de Béatrice Camurat Jaud.
Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face. Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme. La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur. Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur.

Devises citoyennes
France – 50mn – Documentaire de Jérôme Florenville
Créer de la monnaie n’est pas un privilège réservé aux seules banques d’État. Depuis 2010, aux quatre coins de la France sont émises des monnaies locales complémentaires, outils pour dynamiser l’économie locale, promouvoir la culture régionale, favoriser le développement durable et retisser du lien social. Une trentaine sont actuellement en circulation sur le territoire, à l’échelle d’une région, d’un département ou d’une ville. Ce documentaire nous fait découvrir ce phénomène en pleine expansion, en nous plongeant au cœur de deux expériences qui font aujourd’hui référence : le Galléco en Ille-et-Vilaine et l’Eusko au Pays Basque Français.

Irrintzina, le cri de la génération climat
France – 1h30 – Documentaire de Sandra Blondel, Pascal Hennequin
Irrintzina, le cri de la génération climat raconte l’émergence du mouvement pour la justice climatique Alternatiba. C’est l’histoire d’un pari fou lancé par quelques militant.e.s depuis Bayonne afin de construire une mobilisation sans précédent en France pour la COP 21 et au délà. De Bayonne à Paris, en passant par les routes de France et d’Europe, le film retrace une année et demie d’engagement pour faire connaître les alternatives au dérèglement climatique et de lutte par des actions directes non violentes contre les banques et les multinationales des énergies fossiles. Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement en cours de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militant.e.s déterminé.e.s qui ont réalisé que si, ensemble, ils et elles ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

Nul homme n’est une île
France – 1h35 – Documentaire de Dominique Marchais
« chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble. » Nul Homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?