En images

Publicité

Le Grand jeu

can I take azithromycin and cold medicine together Nationalité : États-Unis
enter site Date de sortie en salle : 03/01/2018
http://bsquared-consulting.com/?a=metronidazole-antibiotic-over-the-counter Durée : 2h20
amoxil cost Canada Réalisateur : Aaron Sorkin
http://actiononaccess.org/?c=buy-cheap-cipro-online Acteurs : Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner...
amoxil and alcohol interaction Public : Tout Public
http://bsquared-consulting.com/?a=flagyl-price-no-insurance Genre : Thriller

Synopsis

click La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle: la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

kan man köpa noroxin på nätet

Commentaires

cheap zithromax online UK « Le Grand Jeu » mène le spectateur par le bout du nez, séduit et convainc. On pourrait la croire pure invention si l’histoire n’était vraie. (Bande à part)

follow url

see Dans « Le Grand jeu », la superbe rousse est prodigieuse dans le rôle de Molly Bloom, la « reine du poker ». (20 Minutes)

can you buy antibiotics from Canada « Le Grand Jeu » tient debout par ses répliques affûtées, s’appuie sur la performance de Jessica Chastain dont les silences, aussi, en disent long. (Le Figaro)

enter site On est happés par la beauté magnétique de Jessica Chastain et par l’aspect fascinant du milieu du poker clandestin. Surtout, ce « Grand Jeu » nous bluffe par le sens du rythme et l’intelligence des dialogues d’Aaron Sorkin. (Le Parisien)

source url Mais la plus grande force de ce récit nerveux et virtuose n’est pas d’analyser la psyché de Molly. Elle consiste à célébrer son atout majeur : l’intelligence. Molly est belle, sensuelle, mais elle ne réussit ni grâce à sa féminité, ni malgré elle. Seulement parce qu’elle est la meilleure dans son domaine. (Télérama)