En images

Publicité

Le portrait interdit

http://www.digistorytelling.com/?d=can-i-take-ciprofloxacin-for-kidney-infection Nationalité : France
http://bsquared-consulting.com/?a=how-much-do-antibiotics-cost-in-Canada Date de sortie en salle : 20/12/2017
amoxil antibiotic price Durée : 1h45
flagyl and dairy products interaction Réalisateur : Charles de Meaux
http://actiononaccess.org/?c=antibiotic-flagyl-500-mg Acteurs : Fan Bingbing, Melvil Poupaud, Shi-Jye Jin...
go Public : Tout Public
go Genre : Drame

Synopsis

get link Au milieu du XVIIIème siècle, le jésuite Jean-Denis Attiret est un des peintres officiels de la Cour impériale de Chine. Il se voit confier la tâche honorifique de peindre le portrait de l’impératrice Ulanara. Cette concubine devenue impératrice à la suite de la mort de la première femme de l’empereur Qian Long aura un destin très particulier. Sorte de figure romantique avant l’heure, il ne restera d’elle que ce portrait à la sensualité énigmatique de Joconde asiatique. Le film raconte ce moment fiévreux où l’impératrice chinoise rencontre le peintre jésuite. Un moment où la relation électrique entre un peintre et son modèle est prise en étau entre les contraintes de la cour (et son étiquette rigide) et les différences culturelles les plus extrêmes.

source url

Commentaires

http://actiononaccess.org/?c=can-you-take-cipro-with-probiotics À partir d’un tableau authentique et fascinant, sorte de Joconde asiatique, un film qui joue la carte romanesque de la fiction sentimentale et de l’exotisme : raffiné et ingénieux. (Le Dauphiné Libéré)

follow link Un drame historique romanesque et flamboyant. (Direct Matin)

can i take ciprofloxacin for urinary tract infection Ce récit de l’attirance entre un jésuite et une impératrice, prisonniers du carcan de leur conditions, mêle plaisamment faits historiques et tourments romanesques. (Les Fiches du Cinéma)

taking amoxicillin while drinking alcohol Ce traité d’art et de culture entremêle avec goût sensualité et impertinence. (Les Inrockuptibles)

go to site Cette œuvre pourrait devenir une référence en matière de reconstitution raffinée de la Chine ancestrale. (L’Humanité)

Bande-annonce