En images

Publicité

L’île aux chiens

Synopsis

taking ciprofloxacin with other medicines En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

follow url

Commentaires

watch Wes Anderson réussit une grande œuvre esthétique d’une rare beauté. Elle est habitée d’un sens en phase avec son temps qui lui donnera la pérennité, synonyme de modernité. (Culturebox – France Télévisions)

go to link

http://actiononaccess.org/?c=cost-of-flagyl-Canada « L’Ile aux chiens » est un régal visuel de tous les instants. On pourrait se perdre à l’infini dans ce Japon réinventé qui fourmille de détails, d’idées de mise en scène, d’hommages discrets ou tonitruants à la culture nippone – notre préféré restant la mise en scène de la légende façon théâtre Kabuki. (Paris Match)

where can u purchase antibiotics Truffé d’idées visuelles, d’action, d’humour et nimbé de mélancolie, le film puise dans sa noirceur une joie contagieuse. (Première)

follow url Une malle au trésor tordante et émouvante qui ravit les mirettes. (Bande à part)

http://www.lamed-vav.com/?v=bactrim-and-xarelto-interaction Avec son habituel humour à froid et son goût pour les univers aussi poétiques que décalés, le réalisateur choisit l’animation (élégante et originale) pour nous conter une fable au poil sur l’intolérance de notre monde et la force de l’amitié. (Le Journal du Dimanche)

Bande-annonce