En images

Manhattan Stories

Nationalité : États-Unis
Date de sortie en salle : 16/05/2018
Durée : 1h25
Réalisateur : Dustin Guy Defa
Acteurs : Abbi Jacobson, Michael Cera, Tavi Gevinson...
Public : Tout Public
Genre : Comédie

Synopsis

Une journée à Manhattan. Dès le réveil, Benny, fan de vinyles collectors et de chemises bariolées n’a qu’une obsession : aller récupérer un disque rare de Charlie Parker. Mais il doit aussi gérer la déprime de son coloc Ray qui ne sait comment se racheter après avoir posté en ligne, en guise de vengeance, des photos de nu de sa copine. Pendant ce temps, Claire, chroniqueuse judiciaire débutante passe sa première journée sur le terrain aux côtés de Phil, journaliste d’investigation pour un tabloïd ayant des méthodes douteuses pour obtenir un scoop. Leur enquête va les mener jusqu’à Jimmy, un horloger qui pourrait détenir, sans le savoir, les preuves d’un meurtre. Quelques blocks plus loin, Wendy, une étudiante désabusée du monde actuel, tente de persuader sa meilleure amie Mélanie qu’idéaux féministes et désirs sexuels ne sont pas incompatibles. S’ils ne se croisent pas toujours, une connexion existe entre tous : l’énergie de New-York.

Commentaires

Si Manhattan stories n’échappe pas à certains tics du cinéma indépendant américain et se révèle inégal, il charme néanmoins par sa chronique tendre d’une journée émaillée de moments embarrassants et finalement d’événements marquants dans un New York automnal joliment filmé. (La Croix)

Loin de tout cynisme, cette simplicité et cette tendresse nous font du bien. (Cahiers du Cinéma)

Une vibe organique et spirituelle (belle BO gospel) qui doit aussi beaucoup à l’excellent casting – mention spéciale à Michael Cera, hilarant en plumitif amateur de heavy metal. (Première)

Réjouissant. (Femme Actuelle)

Une comédie légère et plaisante, pleine de dialogues savoureux. (Le Parisien)

 

Le film, plein de charme, se balade ainsi dans un New York rendu intemporel par la mise en scène, et contemporain par les thèmes abordés. Et fait perdurer la fascination qu’exerce la Grosse Pomme sur tous ses amoureux.. (Les Inrockuptibles)