Festival Télérama

 

• Du 16 au 22 janvier 2019 •
3.50€ la séance sur présentation du pass à découper dans le magazine.
Pintxo entre les séances
 
 
 
CINE-CONCERT
• Vendredi 18 janvier dès 18h •
> 18h00 cold War  
 > 19h30 Concert Concert entre les 2 séances
> 21h00 Leto  
 
Avant-première
• Samedi 19 janvier à 21h •
Tout ce qu’il me reste de la révolution  

L’île aux chiens
Allemagne – 1h40 – Aventure, animation de Wes Anderson.
En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

Une affaire de famille
Japon – 2h – Drame de Hirokazu Kore-eda avec Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka…
Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

The Rider
Etats-Unis – 1h45 – Drame de Chloé Zhao avec Brady Jandreau, Tim Jandreau, Lilly Jandreau…
Le jeune cowboy Brady, étoile montante du rodéo, apprend qu’après son tragique accident de cheval, les compétitions lui sont désormais interdites. De retour chez lui, Brady doit trouver une nouvelle raison de vivre, à présent qu’il ne peut plus s’adonner à l’équitation et la compétition qui donnaient tout son sens à sa vie. Dans ses efforts pour reprendre en main son destin, Brady se lance à la recherche d’une nouvelle identité et tente de définir ce qu’implique être un homme au coeur de l’Amérique.

Amanda
France – 1h45 – Drame de Mikhaël Hers, avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin …
Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda

Nos batailles
France – 1h40 – Drame de Guillaume Senez avec Romain Duris, Laetitia Dosch, Laure Calamy…
Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.

Phantom Thread
Etats-Unis – 2h10 – Drame de Paul Thomas Anderson avec Daniel Day-Lewis, Vicky Krieps, Lesley Manville…
Dans le Londres des années 50, juste après la guerre, le couturier de renom Reynolds Woodcock et sa soeur Cyril règnent sur le monde de la mode anglaise. Ils habillent aussi bien les familles royales que les stars de cinéma, les riches héritières ou le gratin de la haute société avec le style inimitable de la maison Woodcock. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire aussi célèbre qu’endurci, lui servant à la fois de muses et de compagnes jusqu’au jour où la jeune et très déterminée Alma ne les supplante toutes pour y prendre une place centrale. Mais cet amour va bouleverser une routine jusque-là ordonnée et organisée au millimètre près.

Cold War
Pologne – 1h30 – Romance de Pawel Pawlikowski avec Joanna Kulig, Tomasz Kot, Borys Szyc…
Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

Leto
Russie – 2h05 – Drame de Kirill Serebrennikov avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Teo Yoo…
Leningrad. Un été du début des années 80. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s’échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme la belle Natacha rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique.

Tout ce qu’il me reste de la révolution
France – 1h30 – Comédie de Judith Davis avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas…
Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est… Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre…